Digital Détox

Hello tout le monde !

Pour ceux qui ne me suivent que sur le blog, vous avez peut-être l’impression que je suis déjà en détox digitale tellement je publie peu… Mais pas du tout !!!

Je passe en réalité beaucoup de temps sur Instagram…

Très sincèrement, je ne consulte pas mes statistiques de temps passé mais je sais que c’est énorme !

Depuis quelques semaines, cette petite idée me trotte dans la tête, je dois me sevrer de cette addiction car oui c’est bien une addiction. Dans cet article, je vous explique comment je vais procéder pour passer un été différent.

Pour moi, les réseaux sociaux que j’utilise sont Instagram et Facebook ( enfin que j’utilisais car j’ai supprimé mon compte fin décembre 2018)

  • Les réseaux sociaux, qu’est ce qu’on en attend ?

Instagram est pour ma part ma bulle créative. Je n’ai que très peu de personnes dans mon entourage familial ou amical qui pratiquent des activités manuelles et créatives. Aussi ma communauté me permet de partager ce que j’aime et de recevoir une certaine forme de reconnaissance dans ce milieu. Et c’est là que peut survenir un petit effet pervers : être toujours dans l’attente de la reconnaissance de quelqu’un.

Les réseaux sociaux peuvent aussi être un moyen de communiquer sur son business lorsque l’on est entrepreneur comme c’est mon cas. Là dessus je sais que lorsque je me reconnecterai je ferai un gros travail pour être plus présente sur le compte de ma boutique « 19 octobre ».

  • Les réseaux sociaux, qu’est ce qu’on y gagne ?

Pour le moment, je constate que j’ai surtout gagné beaucoup d’amitiés et de partage. J’ai la chance d’avoir une communauté extrêmement bienveillante et dans les moments plus difficiles cela m’a beaucoup aidée.

Ce qu’instagram m’apporte aussi c’est une source d’inspiration sans limite : chaque hashtag lié à un patron de couture ou de tricot permet de se projeter dans les versions des utilisateurs et ça j’adore vraiment.

Mais là aussi il peut y avoir un effet pervers : celui d’être frustré de ne pas pouvoir tout faire ou faire autant que les autres.

  • Et qu’est ce qu’on y perd ? 

Et bien, en premier lieu, on y perd beaucoup de temps. On perd aussi des bribes de conversations des personnes avec qui on vit. Et puis on peut perdre aussi beaucoup de confiance en soi. Cela peut se produire pour plusieurs raisons. On se compare aux autres, on a l’impression qu’on n’est pas capable de faire aussi bien ou autant…

Une autre raison malheureusement est qu’il n’y a pas derrière chaque écran que des personnes bienveillantes. Il y a aussi des personnes qui par de petits commentaires désobligeants peuvent miner votre moral.

Heureusement, en ce qui me concerne, je suis plutôt tranquille de ce côté là.

Ce qu’il est important de ne pas oublier, c’est que les réseaux sociaux ne sont que le reflet d’un infime partie de la vie des gens, celle qu’ils ont décidé de nous montrer.

Moi aussi je ne montre souvent que le positif dans ma vie parce que c’est mon moteur et c’est ce que je souhaite retenir et partager avec vous.

  • Comment je décroche ?

Mon point de vue sur cette question est très radical. Pour Facebook j’ai carrément supprimé mon compte et depuis 6 mois cela ne m’a pas « manqué ».

Pour Instagram, je vais désinstaller l’application de mon téléphone car je sais que je n’aurai pas la volonté de ne pas y aller. Rien que pendant que j’écris cet article, j’ai déjà consulté plusieurs fois mon compte…

Je profite d’une période de vacances pour le faire. Je décroche aussi totalement professionnellement ce qui ne m’est jamais arrivé depuis que je suis indépendante. Je ne répondrai pas à mes mails pro.

Mais attention, il est très important de prévenir les personnes qui vous suivent de vos « vacances digitales ».

Cela peut se faire par le biais d’une réponse automatique d’absence dans vos mails et/ou un post sur les réseaux indiquant votre déconnection. A votre retour, vous pourrez reprendre le fil de vos discussions et répondre aux demandes de vos clients sans qu’ils ne se soient sentis abandonnés.

Bien sûr le risque est de perdre quelques abonnés selon la durée de votre détox, mais est-ce vraiment important ? Vous allez revenir plus en forme que jamais avec tellement de positif à partager que ça vaut vraiment la peine.

  • Et maintenant, comment j’occupe mon temps ?

Si comme moi vous le faites pendant vos vacances, je trouve que c’est le plus simple.

– Partez en vacances. Si ce n’est pas prévu ou pas possible, cherchez les visites à faire près de chez vous (fermes, musée, cascades, lac…)

– Si vous avez des enfants, prenez du temps pour jouer ensemble. Retombez en enfance, mettez la musique à fond, dansez comme des fous, apprenez leur les scoubidous, l’élastique ou d’autres jeux que vous faisiez enfant…

– Découvrez une nouvelle activité : Vous avez toujours rêver de faire de la poterie c’est le moment ! Personnellement c’est toujours en été que je fais des perles miyuki

– Lisez ! Toute l’année vous n’avez pas le temps, c’est le moment ! Choisissez des livres que vous aimez et ralentissez. Prenez le temps de vous immerger dans l’histoire sans la sollicitation de votre portable.

– Méditez, faites du yoga, faites la sieste, un bain, un massage…

– Et puis profitez pour recréer de vraies rencontres. Vous n’appelez plus votre ami(e) de lycée parce que de toutes façons vous êtes au courant de vos vies par les réseaux. C’est le moment de l’appeler, de prendre de ses nouvelles, aller boire un verre, se faire un resto, un ciné ou une ballade…

 

Je suis sûre que vous allez trouver plein d’idées à partager dans les commentaires.

Et vous ? Quel est votre rapport aux réseaux sociaux ? Est ce que vous êtes prêts pour une détox?

 

Je vous souhaite de bonnes vacances et un bel été.

Elodie

Publicités

Kal des 12 cadeaux de Noël

Bonjour à tous !

Depuis plusieurs Noël déjà, je dis que je devrais commencer les cadeaux de Noël homemade en janvier ! Et en 2019 je me lance et j’essaie de vous entrainer avec moi.

L’idée est de réaliser un cadeau par mois de janvier à décembre et de se libérer du stress de décembre… (selon le nombre de personnes à gâter ce sera peut-être plus ou moins que 12)

Tout d’abord, il y a plusieurs questions à se poser :

  • A qui j’offre des cadeaux homemade ? Vont-ils être appréciés ? Si ce sont des tricots, les destinataires vont ils pouvoir les entretenir facilement ?
  • Pourquoi j’offre des cadeaux homemade ? Personnellement, j’adore bricoler pour les autres. Ca permet aussi de réduire les coûts des cadeaux de Noël et de réduire les déchets.

Je pense organiser ce KAL sur un groupe Ravelry pour enregistrer les participations de chacun et communiquer mais je prévois également une série d’article sur le blog (idées de cadeaux, tutoriels, …)

Et bien que je l’ai appelé KAL (Knit A Long), il y aura surement des idées/cadeaux perles, crochet, couture ou autres.

Alors dites moi si l’idée vous plait !

Je reviendrai dans un article avant fin décembre pour vous donner les premières idées de ma liste et les modalités pratiques du KAL.

Passez toutes et tous de très belles fêtes auprès de vos proches !

Elodie

Podcast tricot : premier épisode à deux

Bonjour tout le monde !

Avec mon amie Coraline nous avons décidé de se mettre à deux pour transformer mon podcast solo en podcast tricot entre copines. Il s’appelle « Comme un lundi » car nous allons souvent nous retrouver le lundi pour tourner les épisodes. Pour ce premier opus, la météo n’était pas vraiment de notre côté d’où la luminosité pas terrible…

Nous espérons que ce nouveau format vous plaira !

Coraline porte le pull Nutmeg Ginger de Alicia Plummer en Malabrigo Rios coloris Cumparsita
https://www.ravelry.com/patterns/libr…
Elodie porte le pull Marieke de Along avec Anna en Graine de laine et Patte de velours
https://www.ravelry.com/patterns/libr…

Projets finis :
ELODIE
– Marieke : voir ci-dessus
– deux bonnets Fleesensee Hat de Verena Cohrs en Mon sheep shop DK et Vilaines DK
https://www.ravelry.com/patterns/libr…

CORALINE
– Amigurumi Lalylala https://www.ravelry.com/designers/lyd…
– Bonnet Violet Waffles de Halldora J. en 100% cachemire de laine-angora.com
https://www.ravelry.com/patterns/libr…
– Chaussons Wanderers Modern Mukulus de Andrea Mowry en Cascade 220
https://www.ravelry.com/patterns/libr…
– Time trades Shawl de Caitlin Hunter en restes de laine
https://www.ravelry.com/patterns/libr…
– Gilet Eole de Nadia Crétin Léchenne en laine teinte par Coraline
https://www.ravelry.com/patterns/libr…
Projets en cours
CORALINE
– Châle Teroldego de Caitlin Hunter en laine teinte par Coraline et Féline du Chat qui tricote (coloris praline et Bollywood) https://www.ravelry.com/patterns/libr…
– Pull Zweig de Caitlin Hunter en laine teinte par Coraline https://www.ravelry.com/patterns/libr…
– Chaussettes Vice Versa de Elodie Morand en Zitron Trekking xxl https://www.ravelry.com/patterns/libr…
– Bonnet patron perso avec point smocking en Holstgarn Coast coloris cocoa et mohair de Rowan

ELODIE
– Pull Flax de Tin can knits avec insertion d’un jacquard aléatoire (modèle Glitch sur Ravelry) en restes de laines fingering https://www.ravelry.com/patterns/libr…
– Pull Erell Jumper de Along avec Anna en Badiane DK de Graine de laine
https://www.ravelry.com/patterns/libr…

Projets à venir
ELODIE
– Rendez vous de Emilie Luis en Yarn by Simone et Mohair Soie de la ferme d’Amalthée
https://www.ravelry.com/patterns/libr…
– Pull Granito de Joji Locatelli en Yarn by Simone
https://www.ravelry.com/patterns/libr…

CORALINE
– Plusieurs bonnets patrons persos pour les cadeaux de Noël
– Pull Ixchel de Catherine Clark
https://www.ravelry.com/patterns/libr…
– Mitaines Selbu de Skeindeer knits en Rowan felted tweed
https://www.ravelry.com/patterns/libr…

LIVRES
– Livre de points à plat et en rond https://www.amazon.fr/Up-Down-All-Aro…
– Pompom mag Automne 2018 et Hiver 2018
https://www.pompommag.com/books/

Podcast #6

Quelques semaines après le dernier épisode, me revoici avec un nouveau podcast. Je vous parle surtout de tricot et un peu de smocks.

N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire !

 

Projets finis

Projets en cours

Projets à venir

Couture

Patrons

Crochet

Podcast épisode 5 : je vous parle de mes achats aux États Unis 

Après de longs mois d’absence, voici un nouvel épisode de mon podcast. Les liens des patrons sont en dessous de la vidéo. 

Bon visionnage ! 

Projets tricot finis : 

Broken seed stitch socks

Projets tricot en cours : 

Réversible 

Caress my soul 

Marled magic mystery shawl 

Projets tricot à venir :

Breathing Space en Plucky Knitter Primo fingering

Branches and buds pullover en Patte de velours Féline sport 

Westend cardigan en giliatt 

Twisted en laine à chaussettes Feet de Plucky Knitter 

Les marques de laines américaines :

Twisted owl fiber studio 

Baah Yarns

Plymouth yarns

Patrons de couture : 

– Soma suit de Papercut patterns

– Pacific de Sewaholic

– Dunbar de Sewaholic

Garde robe capsule : 

 Janvier : Pyjama : carolyn pajamas de Closet case pattern

Février : Veste : cannelle de Christelle Beneytoud

Mars Haut Jersey : Wanted de Vanessa Pouzet

Avril : Jupe : chardon de Deer and doe

Mai :  Robe Los Angeles de Louis Antoinette Paris 

Juin :  Short : aime comme manège de Aime comme Marie 

Juillet Maillot de bain : Soma suits de Papercut pattern

Août : Chemisier : Archer Button up de Grainline studio

Septembre : Manteau : le précieux odv patrons 

Octobre : Pantalon  Ginger jeans de Closet case patterns 

Novembre : Combinaison : Petra De Louis Antoinette Paris 

Décembre : Haut chaîne et trame : la blonde de Delphine Et Morissette 
Bien sûr rien n’est figé. Je me réserve le droit de changer au fur et à mesure ! 

 

No Buy Yarn 2016

En fin d’année 2015 j’ai décidé de calmer mes achats de laine. Mon stock était vraiment énorme (environ 70 laines avec plusieurs pelotes pour certaines qualités) !

Je continuais pourtant de craquer à des ventes ou sur internet pour des écheveaux qui me plaisaient mais pour lesquels je n’avais pas de projets. Le 31 décembre 2015, j’ai donc acheté mes derniers écheveaux pour quelques mois. Il s’agit de la Patte de Velours avec laquelle j’ai tricoté mon Askews me shawl dont je vous parlerai bientôt.

L’idée était de ne pas acheter de laine du tout en 2016… Vous verrez plus bas qu’il y a eu trois exceptions 🙈

Ce que j’ai envie de partager avec vous aujourd’hui, c’est ce que j’ai retiré de ce régime laineux et comment je me suis organisée grâce à Ravelry pour diminuer mon stock.

Je suis passée de 70 laines à 26. Et sur ces 26 il y a seulement deux laines à chaussettes qui n’ont pas de projet attitré 😎

Bon vous allez me dire « faut tricoter maintenant ! » (C’est vrai … mais je m’y attèle promis !)

Cette résolution de ne plus acheter de laine s’est accompagnée de celle de n’avoir qu’un seul encours. J’en reparlerai un peu à la fin de cet article.

Une fois que j’ai pris la décision de ne plus acheter de laine il me fallait un plan d’attaque pour diminuer mon stock mais surtout pour pouvoir continuer de tricoter les patrons qui me plaisaient tout en utilisant la laine que je possédais déjà. Pas le choix il fallait passer par l’étape fastidieuse de l’inventaire.  C’est ce que j’ai fait en début d’année.

Pour cela vous allez sur ravelry et dans votre tableau de bord vous sélectionnez Stash ou stock selon la langue utilisée.

Ensuite vous cliquez sur « add to stash » et vous recherchez votre laine dans la base.

 

 

 

Une fois que vous avez pris ce temps pour tout répertorier vous pleurez vous pouvez gérer vos envies et planifier vos projets avec vos laines sans sortir tous vos écheveaux ni vous demander si la taille de laine ou la quantité est suffisante. C’est pas merveilleux ??

Je vous montre avec le Free Spirit

 

 

Sur la page du patron vous voyez directement si vous avez la laine en stock et dans les onglets vous avez d’autres propositions de laine qui correspondent

Ensuite vous pouvez organiser vos projets dans votre fil d’attente en attribuant à chaque patron la laine correspondante


Pas mal non ?

Si vous n’avez pas de projet en tête mais que vous souhaitez utiliser une laine en particulier vous pouvez aller dans le détail de la laine et regarder les idées de patrons. J’aime moins faire dans ce sens mais ça peut vous convenir.

En 2016 donc, je n’ai quasiment tricoté que de la laine que j’avais en stock. J’ai juste fait trois achats dont un avec l’argent d’une laine que j’avais vendue :

– la laine Coast DK pour tricoter le Naturally yours

– deux écheveaux de Madeline Tosh en souvenir de mon voyage à Amsterdam. Je ferai le Briochette de Nadia avec.

– de la féline DK de Patte de Velours pour le châle The One qui est sur mes aiguilles

Je suis plutôt satisfaite de cette année écoulée. J’ai pris beaucoup plus de plaisir à tricoter.

Pour l’année à venir je continue dans ma lancée. J’achèterai peut-être de la laine mais uniquement pour des projets précis.

J’espère que mon petit bilan vous a plu. Je reviens vite vous montrer des cousettes et des tricots !

A bientôt !