Encadrement tissu # Tuto réalisé par Delph

Sur le nuage de brodeuses, Delph nous a gentillement offert le tuto de son encadrement tissu.

Elle nous a autorisées à le publier sur nos blogs.

Merci à elle de partager son expérience avec nous toutes!

On commence ici par réunir les pièces de tissu:
*deux bandes pour les côtés, qui vont faire la longueur du côté de votre broderie (marges non brodées incluses) + 1.5cm de marge pour la couture (plus, si vous avez peur! c’est pas grave, ça sera caché et ne posera pas problème) et en largeur, elles feront la largeur que vous voulez au final, plus 1.5cm de marge de couture.
*deux bandes pour en haut et en bas, d’une longueur qui correspond à la largeur de votre broderie (marges non brodées incluses) + 2 fois la largeur de votre bande de côté + 1.5cm pour la couture (d’avec le tissu de dos)
*un tissu de dos qui correspond à la longueur des bandes du haut et bas x (la longueur des bandes de côté + largeur des bandes de haut et bas fois deux)


là, après avoir soigneusement (genre tous les 2 cm) épinglé les bandes contre l’endroit de la toile brodée, on coud tout droit, voilà ce que ça donne, et attention à ne pas négliger l’étape suivante:

le rabattage des bandes en marquant bien le pli avec l’ongle.On peut aussi le faire au fer à repasser mais moi j’ai toujours préféré le faire à l’ongle.

Ensuite on peut épingler les bandes du haut et du bas. Attention à toujours bien « centrer » vos bandes pour toujours avoir de chaque côté la même longueur par rapport au tissu brodé.

et voilà, j’ai replié mes bandes après les avoir cousues. C’est un peu froissé, donc ensuite je donne un petit coup de fer à repasser (très utile pendant toute l’opération)

sur la photo ci-dessus vous voyez que j’ai découpé du molleton à 1cm de la taille de mon « devant » (et donc du dos aussi puisqu’ils font la même taille!)

Ensuite, je pose mon endroit fini sur le tissu prévu pour l’envers, endroit contre endroit, et je vérifie si les dimensions collent toujours. Souvent, c’est là que je dois faire un ajustement (un petit coup de roulette qui découpe et hop c’est réglé) voyez ci-dessous:

Ensuite je « thermocolle » à la pattemouille mon molleton thermocollant sur l’envers de mon tissu de dos (si on le colle sur le tissu de face ça donne un aspect trop rigide à la broderie et l’encadrement)

Puis je prépare mes deux coupons pour les pattes d’accrochage:

il faut prévoir de côté: la hauteur voulue, fois 2, plus 1.5cm de marge de couture, et en largeur, même calcul mais avec la largeur désirée.
Je les plie ensuite en 2 dans leur largeur mais bien sur l’envers, j’épingle,

et je couds le côté ce qui me donne un « tube » comme ça une fois remis sur l’endroit:

Vous vous souvenez du petit passage de l’ongle du pouce? On recommence ici avant de donner un petit coup de fer à repasser, si vous le souhaitez avec de l’amidon, pour donner un peu de tenue à ces pattes

Une fois que c’est fait, on plie les pattes en deux (dans leur hauteur) et on les épingle là où on veut les placer, extrêmités placées juste au bord du tissu de la bande du haut, sur l’ENDROIT de la face de l’ouvrage (je précise bien parce que vous n’imaginez pas le nombre de fois où je me suis trompée, je les ai mises sur l’envers, ou alors je les ai cousues fixées vers le haut si bien qu’une fois l’ouvrage cousu elles étaient vers l’intérieur de l’ouvrage, ou alors je les ai carrément oubliées et j’ai dû tout recommencer…)

Ne vous découragez pas pour cette phase, je l’ai toujours réussie et pour faire ce tuto comme par hasard il m’a fallu recommencer rien que 4 fois pour que mes deux bandes, pourtant coupées aux même dimensions mais donc sûrement mal épinglées, me fassent des passants de même hauteur (pour pas avoir un tableau bancal)

Ouvrez bien vos petits yeux, je veux attirer votre regard sur un détail à ne pas négliger (contrairement à moi!): un tissu patch a toujours une « bande » inutilisable le long des coupons, une partie un peu trouée à cause des machines de fabrication, alors n’oubliez pas (comme moi!!!) de couper cette partie avant de commencer à découper vos bandes et compagnie, ça vous évitera que ce côté moche du tissu apparaisse dans vos ouvrages:

Trève de blabla, une fois les pattes posées et épinglées, je peux prendre le dos que j’ai auparavant molletonné, je place l’endroit contre l’endroit de la face, donc j’ai le molleton face à moi. J’épingle soigneusement (en faisant bien gaffe que mes tissus restent parfaitement symétriques, et plats) et je laisse une ouverture (moi c’est toujours en bas) qui va servir à retourner l’ouvrage.

Et voilà, c’est cousu, voyez putôt:

il est où le détail qui tue????
Eh bien j’ai pensé, avant de me précipiter à retourner mon ouvrage pour enfin le découvrir terminé, à couper en biais les coins des tissus cousus ensemble afin de faire de plus jolis coins pointus quand je retournerai le tout.

Et voilà le travail:

Il ne reste plus qu’à coudre ensemble le tissu de dos et de face là où j’avais laissé l’ouverture pour retourner, utilisez le point invisible pour ça, ce serait dommage de tout gâcher si près du but!

Et voilà, fin du tuto!

Publicités

Berlingot

Je viens de réaliser mes deux premiers berlingots : img014.jpg

C’est très rapide et très simple à réaliser.

Je vous explique:

Tout d’abord, découper un rectangle dans du tissu de votre choix : img006.jpg(Dimensions : longueur = largeur x 2 + 1 ou 2 cm)

Le plier en deux et repasser la pliure. Retourner endroit contre endroit.

Piquer deux des côtés avec des épingles : img007.jpg et coudre à points arrières ces deux côtés.

Remettre à l’endroit : img010.jpg

Repasser un ourlet de de 1 cm sur le côté ouvert : img011.jpg

Coudre la moitié du dernier côté : img012.jpg

Remplir de rembourrage : img013.jpg et fermer la couture.

Et voilà, vous venez de réaliser un berlingot : img015.jpg